Un printemps complètement flou

Par Françoise Drézen

Le 7 avril 2020

Dans mon dernier article, je vous parlais de notre mode de vie trépidant et de l’importance d’apprivoiser notre propre rythme. Et bien, on peut dire qu’en quatre semaines, nous avons pris la file de droite pour laisser passer un dangereux bolide du nom de COVID-19! Et nous voilà, tous, d’un continent à l’autre, dans le champs ( pour ne pas dire dans le même bateau! ) pour le laisser passer et faire de la place aux services de santé publique.

Pour la grande majorité d’entre nous, cette pandémie vient bousculer de façon drastique notre quotidien, et ce, à tous les niveaux : travail, couple, famille, maison, école, loisirs, relations familiales et amicales, finances, vacances, santé, projets, etc… Toutes des situations nouvelles qui demandent beaucoup d’adaptation et exigent de nombreux renoncements, autant pour le personnel soignant, les commerçants, les dirigeants gouvernementaux, les entrepreneurs, les agriculteurs, les journalistes que pour nous, simples citoyens consommateurs.

Alors, en ces temps difficiles, je veux tout d’abord, vous offrir toute ma sensibilité pour ce que vous pouvez vivre de dérangeant émotionnellement. Je sais combien il est difficile de rester zen dans cette turbidité. Peut-être vous sentez-vous, comme moi, oppressée avec une sensation de manquer d’air et une envie de pleurer? Ou alors, votre peur vous conduit vers des scénarios catastrophiques? Ou encore, vous passez votre temps à essayer de comprendre et d’analyser tout ce qui se passe? Ou bien encore, vous minimisez la situation et faites comme si ce n’était pas si grave ; vous vous réfugiez dans le blâme, dans une expression artistique ou sportive ou encore dans une démarche spirituelle… Bref, chacun d’entre nous réagit à sa façon face à cet inconnu. Et c’est correct. Nous reproduisons des comportements souvent défensifs avec les moyens que nous avons à portée de main.

Aujourd’hui, et en toute humilité, je veux vous montrer qu’en vous observant, vous allez être en mesure de prendre conscience de votre fonctionnement et, de ce fait, de mieux vous comprendre.

Vous savez, en temps de crise, c’est tout à fait normal de ressentir de l’inquiétude, de la peur, de l’anxiété, de la tristesse, de la frustration, de la colère, de la confusion. Pour éviter de vous laisser submerger par ce chaos intérieur qui pourrait vous conduire à des états ou des actions inappropriées (isolement, dépression, violence, consommation excessive de nourriture, d’alcool, de drogues, de TV, de jeux), je vous propose un petit exercice.

Avant de commencer, je vous demande de vous munir d’un cahier et d’un crayon. Maintenant, je vous invite à vous asseoir confortablement, à fermer les yeux et à prendre 3 grandes respirations et à observer ce qui se passe dans votre corps. Peut-être aurez-vous besoin de plus de respirations pour vous déposer. Prenez le temps qu’il vous faut; rien ne presse! Une fois que vous vous sentez apaisé, ouvrez les yeux et, calmement, prenez votre cahier et répondez aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que je trouve difficile ou qui m’inquiète en ce moment?
    (écrivez-tout ce qui vous vient à l’esprit sans juger ou essayer de comprendre)
  • De quoi ai-je le plus peur?
  • Qu’est-ce qui me manque?
  • De quoi ou de qui, j’aurais besoin?
  • Comment je peux m’en occuper?
  • Dans ma vie quotidienne, quels gestes je m’engage à poser pour ma santé et celle de mes proches?

J’espère de tout cœur que cet exercice vous permettra de faire appel à vos ressources intérieures et à répondre adéquatement à vos réels besoins affectifs et émotionnels : être rassuré, sécurisé, réconforté, relié, aimé…

Idéalement, je souhaiterais que vous ayez quelqu’un de confiance proche de vous, à qui partager votre vécu ; quelqu’un qui saura simplement être présent, à votre écoute, sans jugement et sans conseil, juste le cœur et les oreilles grands ouverts! Car je crois profondément en la vertu de la parole qui libère et qui nous permet de rester en contact avec la réalité, dans le moment présent.

En terminant, et sur une note plus légère, je vous demande quelle est la chanson qui vous met à tout coup, de bonne humeur et qui vous donne envie de danser?  Je vous recommande fortement de la faire jouer, de chanter et de bouger sans aucune restriction!!! Parce que durant le confinement, il ne faut surtout pas oublier d’avoir du plaisir !!! 🙂

Prenez grand soin de vous – Respectez les consignes de vos dirigeants – Soyez bienveillant envers vous et vos proches – Faites au moins une activité agréable par jour – Soyez créatifs – Restez en contact avec votre famille et vos amis
♥  Gardez confiance et espoir  ♥

A bientôt,
Françoise
https://francoisedrezen.com/

Quelques liens utiles:
https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/
https://www.citrac.ca/fr/
https://therapiequebecandc.ca/

Un printemps complètement flou